The Yoke invite à se servir d’images mentales et à se laisser dominer par la réalité des idées pour rompre la barrière illusoirement dressée entre la pensée et le sujet, entre l’esprit et la matière.

The Yoke se veut la manifestation du processus de création en plusieurs séries de jeux d’expression ludiques et contemporaines: le jeu mystérieux, le jeu mimétique, le jeu amoureux, le jeu artistique, le jeu spontané.

The Yoke utilise le corps comme lien universel dans des mises en scènes audacieuses qui figurent la dédogmatisation du yoga et lui donnent sa place dans l’art.

The Yoke nous emmène dans un univers où l'artistique lie l'absurde à la poésie passant des décors de studios à la recomposition de la nature en Inde jusqu'à la fantaisie du festival Burning Man dans le Nevada.

The Yoke réunit pour la première fois en 2008 ce duo d'artistes qui conjuguent leur talent:
- le concept créatif et visuel de l’artiste-yogini Isabelle Derigo
- le regard photographique de Thomas Dorn.

Yoke signifie le joug, l’attelage, ce qui unit. En sanskrit, la racine «yuj», est à l’origine du mot «Yoga», qui signifie lier, attacher, unir, diriger et concentrer son attention.

En
© 2010 Thomas Dorn et Isabelle Derigo